Le Stress

Le stress, contrairement à ce qu’on pense couramment, ce n’est pas que «dans la tête»! Il met aussi à rude épreuve notre physiologie: notre rythme cardiaque s’accélère, notre respiration devient haletante, nos paumes deviennent moites, nous commençons à transpirer, nos muscles se contractent. En fait, c’est une réaction de défense de notre organisme à une agression extérieure. Elle est activée de manière chimique, met l’organisme sous tension, provoquant une posture de défense, qui est associée à une augmentation de la tension mécanique dans la moelle épinière.


Cela fait partie de nos réflexes de survie, et c’est donc en soi une excellente chose! Le problème, c’est que notre civilisation multiplie les causes de stress, et perturbe nos mécanismes de riposte. La chiropratique offre d’excellentes défenses contre ce «mal du siècle» reconnu par l’ONU, en aidant chacun non pas à éviter le stress (ce qui n’est guère possible!) mais à y répondre «juste». On peut ainsi empêcher que se développent des douleurs au niveau de la nuque ou du dos suite à une mauvaise adaptation de notre corps à un danger émotionnel ou physique, qu’il soit réel ou imaginé.

La ChiropratiqueLa ChiropratiqueLa Chiropratique

Du Diagnostic...

L'irritation de la colonne vertébrale engendrée par des situations de stress, ainsi que les tensions musculaires qui y sont associées, se manifestent souvent par des douleurs et une restriction des mouvements de la nuque et du dos. Les personnes stressées deviennent moins tolérantes et bien plus sensibles à la douleur que les autres.
Une mauvaise posture peut aussi être un signe de tensions articulaires et musculaires, indiquant que les ligaments, les disques et les articulations sont en souffrance. Notre corps peut ainsi lui-même engendrer un stress qu’il s’inflige!

... au traitement

L’objectif du traitement est d’identifier, et d’éliminer si possible la ou les causes du stress, puis de relâcher les zones tendues, de corriger la posture par une prise de conscience du maintien vertébral, de redonner du mouvement aux articulations bloquées afin que le corps puisse être prêt pour la prochaine situation stressante.
Le fait que le corps se crispe à l’approche d’un danger n’est pas un problème en soi, s’il se détend entre chaque stress. C’est lorsqu’il n’y arrive plus qu’une intervention chiropratique prend tout son sens.

Mieux vaut prévenir

Une bonne hygiène de vie inclut entre autres une colonne vertébrale capable de répondre aux différentes situations de la vie, de même qu’une gestion appropriée du stress. Ainsi, relâcher les tensions avant qu’elles ne se manifestent en trop grandes douleurs permet de mieux assumer les activités quotidiennes, d’optimiser la pratique d’un sport, de diminuer l’absentéisme au travail, de se relaxer et d’améliorer la qualité de sa vie en général. Le chiropraticien se pose ainsi en interlocuteur privilégié pour la santé globale du patient.