La Mobilité

Comment bougez-vous ? Comment vous tenez-vous ? Votre mobilité et votre statique, deux facultés essentielles de votre santé, sont le domaine d’excellence de la chiropratique. Le chiropraticien s’occupe des dysfonctionnements de l’appareil locomoteur et des symptômes liés à son mauvais fonctionnement. 90% des problèmes de dos sont d’origine fonctionnelles, les 10% restant sont liés à la structure (hernie, fracture, tumeur, etc.).


L’appareil locomoteur constitue la charpente du corps humain et comprend le squelette, les muscles qui le stabilisent et permettent le mouvement, ainsi que le système nerveux qui envoie les informations nécessaires au bon fonctionnement du corps humain.

L’articulation est l’entité fonctionnelle de base du squelette. Elle permet de le maintenir dans certaines positions, elle en assure le mouvement et détermine sa capacité à effectuer des tâches d’une extrême précision. Chaque articulation a un mouvement propre particulier en fonction de sa morphologie, de la longueur et de la spécificité de la musculature qui l’entoure.

La ChiropratiqueLa ChiropratiqueLa Chiropratique

Du Diagnostic...

Lorsqu’une personne se plaint d’une gêne, de douleurs ou de tout autre symptôme découlant lié à ses mouvements ou à sa statique, le chiropraticien effectuera un diagnostic général, un examen minutieux de la posture, de la démarche, de la mobilité des articulations, afin de mettre en évidence les dysfonctionnements articulaires: trop ou pas assez de mouvement, blocage complet d’une ou plusieurs articulations, déséquilibre, contracture ou atrophie de la musculature.

... au traitement

Le chiropraticien va traquer le blocage ou l’instabilité articulaire. Il utilise à cet effet des manipulations spécifiques pour restaurer le mouvement dans les articulations bloquées, des exercices spécifiques de posture et de renforcements pour stabiliser les articulations devenues instables.

Mieux vaut prévenir

Le traitement n’est pas dépendant des symptômes mais bien d’un fonctionnement articulaire adéquat.
La prévention par des traitements prophylactiques prend dès lors toute son importance dans la prise en charge chiropratique puisque c’est bien l’examen minutieux du bon fonctionnement de l’appareil locomoteur qui sera déterminant pour le traitement et non pas la présence ou l’absence de douleurs.