Les bras et les jambes

Nos bras et nos jambes, autrement dit nos membres supérieurs et inférieurs, constituent ce qu’on appelle le squelette périphérique, l’autre partie de notre charpente humaine étant le squelette axial, constitué de la boîte crânienne, de la colonne vertébrale, de la cage thoracique (les côtes) et du bassin.


Les membres supérieurs sont rattachés au tronc par la ceinture scapulaire (omoplates et clavicules), les membres inférieurs par la ceinture pelvienne (les os du bassin). Les membres sont constitués d’une trentaine d’os reliés les uns aux autres par des articulations. Celles-ci sont stabilisées grâce à leurs ligaments, leurs capsules articulaires et surtout grâce aux muscles.

Chaque articulation possède un mouvement qui lui est propre mais qui dépend également des articulations qui l’entourent. Lorsque qu’un dysfonctionnement survient dans l’une ou l’autre de ces articulations, il aura inévitablement des répercussions sur ses voisines, pouvant alors provoquer des douleurs.

La ChiropratiqueLa ChiropratiqueLa Chiropratique

Du Diagnostic...

Lorsqu’un patient se plaint d’une gêne ou d’une douleur dans un membre, le chiropraticien va examiner la globalité de ce membre: sa mobilité, son jeu articulaire, en rapport avec les articulations adjacentes. Sans oublier les points d’attache, soit au niveau de la nuque et de la colonne dorsale, soit au niveau de la région du bassin et de la colonne lombaire.
Des douleurs irradiantes dans un membre peuvent être en effet d’origine vertébrale (sciatique par exemple).
La palpation des différents muscles du membre examiné mettra peut-être en évidence des contractures coresponsables des symptômes décrits.

... au traitement

Après avoir déterminé la cause de la symptomatologie, le traitement chiropratique visera à rétablir un fonctionnement normal de l’articulation problématique en restaurant le jeu articulaire par manipulation, mobilisation et exercices spécifiques.

Mieux vaut prévenir

Dans toutes les activités quotidiennes, personnelles et professionnelles, il est important de veiller à se tenir correctement et à faire des mouvements de manière à respecter la conformation naturelle de notre squelette et de sa remarquable «mécanique» articulaire et musculaire. Dans la pratique de n’importe quel sport, il faut absolument aussi ménager cette mécanique et non la solliciter sans égards. S’exercer de façon adéquate, s’échauffer correctement avant un sport, renforcer spécifiquement les muscles qui stabilisent les articulations périphériques peut diminuer les risques de lésions et améliorer les performances en minimisant les risques.


Les bras et les jambes

Téléchargez la brochure